• Stanislas Dehaene, Réflexions sur l’enseignement de la lecture : Quel programme pour le premier cycle ? (septembre 2014)

    Stanislas Dehaene : "Dans le cadre de la refondation de l’école, le Conseil supérieur des programmes de l’Education Nationale m’a récemment demandé une contribution écrite comprenant des recommandations relatives à l’enseignement de la lecture.

    Chercheur en sciences cognitives, j’ai préféré mettre brièvement par écrit, de façon nécessairement simplifiée, ce qui me parait être le consensus international sur l’acquisition de la lecture et l’optimisation de son enseignement. Il s’agit ici d’une synthèse personnelle, mais fortement étayée par la littérature scientifique. Je crains, ce faisant, de ne faire que répéter ce que beaucoup d’enseignants savent déjà, et que l’Observatoire National de la Lecture a largement diffusé depuis quinze ans – mais peut-être est-il utile d’y revenir une fois encore."

    http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/84/2/Dehaene_Stanislas_-_Professeur_-_CSP_Contribution_362842.pdf

    « La lecture, une question idéologique (Les déshérités : extraits)Sandrine Garcia (À l’école des dyslexiques. Naturaliser ou combattre l’échec scolaire ?, 2013 ; Réapprendre à lire, 2015) »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    BOCQ
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 10:45

    Bonjour,

    La lecture de votre rapport a été d 'un profond soulagement pour la mère que je suis. J 'ai deux petite fille une de 8 ans qui a appris à lire avec la méthode semi-globale. j 'ai toute suite pris conscience qu'elle devinait plus qu'elle ne lisait, pendant son année de CP en parallèle de l'enseignement de l'école nous avons acheté des livres qu'elle a lu en nous appuyant sur la méthode Bosher ses progrès en compréhension ont été fulgurants, car elle savait en partie déchiffrait quand elle n'inventait pas mais ne comprenait pas.... Elle lit rapidement de façon fluide et comprend ce qu'elle lit. Elle même en a conscience et elle est très fière de ses progrès.

    C'est en m' appuyant sur mon médecin traitant  que j 'ai pu rencontré une orthophoniste qui m'a conseillé de continuer de la sorte avec mon ainée alors que l'enseignante elle trouvait que cela n'était pas nécessaire car" il y a des enfants qui ont plus de problèmes qu'elle..."est ce mon affaire!

    Je suis surprise que l'éducation nationale continue dans son action alors que des méthodes d'apprentissage comme la lecture semi-globale montre leurs limites. 

    En ce qui me concerne je dois beaucoup à l'école l'ascenseur social par l école j'en suis un pur produit mais j' ai l'impression que mes filles ne bénéficieront pas de la chance que l'école m'a offerte,  c'est pourquoi je suis très attentive à leur scolarité.

    Pour ce qui est de ma cadette elle va avoir 5 ans, elle est en classe à double niveau GS et CP cette année son enseignante donne la priorité aux CP c 'est une année importante tous les parents ont conscience de cet état des choses mais peu agissent..... Mon but n'est pas de jouer à l 'apprenti enseignant avec mes filles mais de faire en sorte que le programme de l'année soit acquis. J'ai bien pensé les mettre en privé mais mon mari est un défenseur de l'école républicaine.....

    En espérant que votre rapport sera entendu pour ne plus laisser 10 à 15 % d 'enfants en échecs.....

    RB

    2
    Lundi 22 Décembre 2014 à 17:09

    Bonjour RB,

    vous pouvez aussi aller sur le site collaboratif de Dehaene : http://moncerveaualecole.com/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :